La prise en charge

Les modes de prise en charge

Prise en charge pluridisciplinaire continue et permanence des soins 24h/24 et 7j/7
Permanence téléphonique d'une infirmière qui peut gérer l'appel ou joindre un médecin d'astreinte

Soins palliatifs

Prise en charge d'une pathologie grave, évolutive et mettant en jeu le pronostic vital

Nutrition entérale - parentérale

Sonde naso gastrique, gastrostomie ou jéjunostomie
Surveillance clinique et biologique du patient
Suivi nutritionnel régulier
Maintenance des pompes, fourniture du matériel adapté

Pansements complexes

Pansements nécessitant l'intervention d'une équipe infirmière plus de 30 minutes par jour.

Nursing lourd

Une prise en charge quotidienne 7 jours sur 7, supérieure à 2heures par jour, chez des malades dépendants ou très dépendants.

Prise en charge de la douleur

PCA, SAP (opïodes ou Hypnovel), MEOPA
Evaluation journalière de la douleur, réajustement thérapeutique en collaboration avec le médecin traitant

Chimiothérapie

En hématologie uniquement (VIDAZA)
Administration et surveillance post-chimiothérapie

Assistance respiratoire

Assistance mécanisée en prise en charge principale

Traitements intraveineux

Traitement antibiotique, antiviral ou tout autre produit réservé à l'usage hospitalier.

Post-traitement chirurgical

Surveillance de la cicatrice, des sutures et des pansements à la suite immédiate d'une chirurgie complexe ou avec des difficultés à obtenir une cicatrisation, pour une durée limitée.

Rééducation orthopédique ou neurologique

Prise en charge en collaboration avec un kinésithérapeute à raison de 5 séances par semaine minimum.

L'admission en HAD

► Comment s'effectue l'admission?

L'HAD peut-être souhaitée par vous-même et vos proches et intervient après décision conjointe du médecin coordonnateur et du médecin traitant. L'admission a lieu après une évaluation médicale, paramédicale et sociale effectuée par l'infirmier coordinateur et l'assistant du service social. Cette évaluation permet de confirmer la faisabilité de la prise en charge et de fixer les conditions matérielles et les compétences requises pour le projet de soins de la personne.

Le médecin traitant est le responsable de la prise en charge du patient, pour cela il doit:

- Effectuer une visite à domicile hebdomadaire,
- Contrôler le bon déroulement des soins selon votre projet de soins personnalisé,
- Établir les prescriptions d'entrée pour les traitements médicamenteux, les règles de prescription sont valables durant la durée du séjour.

Avant l'admission, les évaluations

L'admission a lieu après une évaluation médicale, paramédicale et sociale réalisée par le cadre de santé ou l'infirmier coordinateur en collaboration avec l'équipe médicale, paramédicale, sociale, le patient et son entourage. Cette évaluation permet entre autre de déterminer la charge en soins, le matériel nécessaire et l'organisation de la prise en charge par l'HAD du Littoral.

L'organisation de la prise en charge

Durant le séjour en HAD, l'Infirmier coordinateur assure la coordination de la prise en charge du patient, il est le référent patient.

L'organisation journalière des soins tient compte du projet de soins personnalisé du patient établi lors de la réunion pluridisciplinaire d'entrée qui est réévalué au cours du séjour. Cette organisation dépend également des traitements du patient mais aussi des impératifs du service. Ainsi, plusieurs infirmier(e)s ou aides soignant(e)s pourront intervenir au domicile du patient. Cependant le concours de l'entourage est le plus souvent nécessaire pour un bon nombre de gestes de la vie courante et l'accompagnement de la prise en charge du patient.

L'équipe soignante, accueille et participe à l'éducation du patient.

La prise en charge

Au domicile du patient, un dossier de soins est déposé dès l'admission du patient. Il contient les informations nécessaires permettant la coordination et la traçabilité des soins pour les différents intervenants.

Tous les consommables liés à la prise en charge du patient en HAD sont fournis par l'HAD.

Les médicaments quant à eux sont prescrits par le médecin traitant et délivrés par la pharmacie du patient. La délivrance est faite pour 7 jours, sans déconditionnement des boites, ce qui nécessite un passage hebdomadaire du médecin au domicile du patient afin de renouveler la prescription sur le support unique de prescription/administration.

L'HAD s'engage à sécuriser la prise en charge médicamenteuse au domicile.

Votre patient est-il éligible à une HAD?

Évaluez en 2 clics l’éligibilité d’un patient en HAD

La Haute Autorité de Santé a mis en ligne un outil d’aide à la décision d’orientation des patients en hospitalisation à domicile (HAD): ADOP-HAD Son objectif est d’identifier les patients potentiellement éligibles à une HAD, le plus en amont possible afin d’anticiper leur orientation.

Cet outil est à destination des médecins prescripteurs d’HAD : médecins hospitaliers et médecins de ville. Il peut être utilisé pour tous les patients quelles que soient leurs caractéristiques et leur provenance (établissement de santé, domicile, structure sociale ou médico-sociale avec hébergement).

ADOP-HAD est différent d’une évaluation de l’admission effective en HAD qui relève de l’appréciation de l’équipe de l’HAD en concertation avec le médecin traitant (ou le médecin désigné par le patient) après information du patient et de son entourage.

Quelle que soit la réponse apportée par l’outil, il est indispensable de respecter les principes liés aux droits et à l’intérêt du patient : assurer le libre choix du patient et de son entourage quant aux possibilités de prise en charge et privilégier l’équipe déjà impliquée dans la prise en charge à domicile.

Pour plus d’informations sur cet outil, rendez-vous sur le site de la Haute Autorité de Santé.

La sortie de l'HAD

La sortie du patient est prononcée:

Par le médecin traitant et le médecin coordonnateur lorsque l’objectif thérapeutique du patient est atteint.

► Lorsqu’une ré-hospitalistion classique est nécessaire

► Votre état de santé s’améliore, un relais sera organisé avec un service d’aide à domicile, et/ou un (e) infirmier (e) libéral (e), selon le choix du patient.

► Par décisionadministrative du Directeur en cas de situation compromettant l’intervention de l’HAD.

► Si vous ne souhaitez plus être pris en charge par l’HAD, vous devez vous rapprocher de votre médecin traitant pour signer une lettre de sortie, assimilée à une sortie contre avis médical.

Le décès du patient fait l’objet d’une attention particulière suivie d’une organisation rigoureuse et soucieuse du respect des volontés du patient.

La prise en charge financière

L’HAD du Littoral est une offre de soins financée à 100% par l’assurance maladie.

L’établissement d’HAD reçoit un financement des caisses d’Assurance maladie (et parfois des complémentaires), correspondant au paiement d’un forfait pour chaque jour d’HAD pour chaque patient pris en charge, établi selon l’intensité des soins délivrés, le degré de dépendance du patient et la durée du séjour.

Tous les actes, prestations, thérapeutiques sont inclus dans ces forfaits. Ne sont pas inclus les honoraires des médecins généralistes et de certains spécialistes éventuellement consultés au décours du séjour en HAD.

 

La prise en charge de la douleur

L’HAD du Littoral s’engage à lutter contre la douleur à travers un contrat d’engagement.

Dès la prise en charge d’un patient par les équipes de l’HAD du Littoral, la douleur est prise en compte. L’équipe soignante est à l’écoute pour aider le patient à mieux gérer sa douleur, pour évaluer son intensité. L’équipe informera le médecin traitant afin de mettre les moyens les mieux adaptés à la prise en charge du patient.

L’article L.1110-5 du code de la Santé Publique prévoit: “Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance, prévenu, évaluée, prise en compte et traitée.”

” La douleur n’est pas une fatalité… nous pouvons la prévenir, la traiter ou la soulager”

Prévenir la douleur

C’est une préoccupation journalière des équipes soignantes et médicales. Quotidiennement, les équipes soignantes noteront l’intensité de la douleur dans votre dossier patient et utiliser les moyens les mieux adaptés à votre situation pour la prévenir et la soulager (antalgique, méthode non médicamenteuse…).

Traiter et soulager la douleur

En fonction de l’évaluation de votre douleur, les équipes soignantes mettront en place les moyens pour la prévenir et la soulager. Le médecin traitant vous informera du traitement qu’il juge le plus opportun à votre situation (moyens médicamenteux ou non médicamenteux) en collaboration avec les équipes de l’HAD du Littoral.